Epargne : les épargnants européens de plus en plus frileux face aux risques financiers

D'après la dernière étude européenne publiée par ING Direct, les épargnants ont moins épargné l'an passé. La faiblesse des taux de l'épargne et l'aversion aux risques les incitant plutôt à dépenser qu'à épargner.
Publié le vendredi 20 janvier 2017, par

Les placements rapportent trop peu pour donner envie d’investir... C’est ce que pensent désormais de nombreux Européens, selon une étude réalisée par ING Direct auprès de 14 000 personnes. Près de 40% d’entre eux se disent « frustrés » ou « inquiets » de la faible rémunération de leur bas de laine. Ils sont même 37% à être « en colère », les plus mécontents étant les Belges (53%) et les Hollandais (46%).

Un bon nombre (20%) a décidé de moins épargner, pour dépenser plus, et 21% sont allés jusqu’à puiser dans leurs réserves. Seuls 3% ont compensé le faible rendement de leurs placements en économisant davantage. « Les données sur les épargnants français sont sensiblement équivalentes » précise la banque.

Lorsqu’il s’agit de placer leurs économies, les Européens ont une grande aversion au risque et craignent les investissements les moins classiques, comme les investissements alternatifs, la prise de participation dans une entreprise ou l’achat d’[a[obligations]a].

CrowdFunding : 40% des épargnants voient rouge

Le crowdfunding est un placement à risque. Les épargnants européens sont visiblement avertis, car pas moins de 40% d’entre eux considèrent que c’est un investissement risqué, voire très risqué.

L’immobilier séduit moins, le doute sur la rentabilité réelle des placements immobiliers s’installe

Plus de la moitié des sondés affirment que, même s’ils pouvaient le faire, ils n’investiraient pas dans les actions, les obligations ou les [a[sicav]a]. Mais ils sont tout aussi dubitatifs pour les placements immobiliers (locatif), ou les métaux précieux. « Plus d’un Européen sur cinq estiment qu’ils sont aussi risqués, et que le gain financier à en attendre est faible » souligne l’étude, rappelant qu’environ un quart des personnes interrogées ont déjà possédé de tels actifs.

L’épargne garantie, seul cheval de bataille

Les Européens restent donc massivement fidèles aux livrets d’[a[épargne]a], même si ces placements subissent de plein fouet les conséquences des taux historiquement faibles sur les marchés. C’est un placement auquel près de 70% d’entre eux font confiance. Le pourcentage est plus élevé encore en France, où ils accompagnent 74% des foyers. Le [a[placement immobilier]a], adopté par 17% d’entre eux, ne vient qu’en deuxième position.

Les Européens restent donc massivement fidèles aux livrets d’épargne, même si ces placements subissent de plein fouet les conséquences des taux historiquement faibles sur les marchés. C’est un placement auquel près de 70% d’entre eux font confiance. Le pourcentage est plus élevé encore en France, où ils accompagnent 74% des foyers. Le placement immobilier, adopté par 17% d’entre eux, ne vient qu’en deuxième position.

pavjÉtude terrain réalisée par IPSOS pour ING group auprès de 14 606 internautes dans 15 pays entre le 4 et le 18 octobre 2016.pavj

Epargne : les épargnants européens de plus en plus frileux face aux risques financiers ,


Panorama Banques Panorama Banques : A lire également

BforBank, en retard dans ses objectifs de croissance, devrait recevoir une rallonge financière du Crédit Agricole
22 novembre 2017

Le marché des banques en ligne est redoutable, peu d’entre elles arrivent à ne pas être dans le rouge. BforBank, la banque en ligne du Crédit Agricole, lancée en 2009 est bien loin d’avoir atteint ses objectifs annoncés de 250.000 clients en 2015, deux plus tard, en 2017, elle n’en affiche que 180.000. Le Crédit Agricole devrait remettre 120 millions d’euros dans la banque en ligne afin de soutenir son développement, selon les informations relayées par Les Echos ce matin.


BforBank / Fnac.com : jusqu'à 200€ offerts pour l'ouverture simultanée d'un compte courant et d'un livret épargne BforBank
21 novembre 2017

C’est déjà Noël avant l’heure chez BforBank. Pas moins de 200€ offerts pour l’ouverture simultanée de votre compte courant BforBank et de votre livret épargne maison BforBank. 120€ offerts sous forme de primes, 80€ sous forme de bons cadeaux à dépenser sur le site Fnac.com.


A partir du 20 novembre et pendant 9 jours chez Monabanq, 50€ offerts en bons cadeaux + 10€ / mois pendant 12 mois
20 novembre 2017

Chez Monabanq, pour l’ouverture d’un compte courant, une offre réservée aux nouveaux clients, utilisant effectivement leur compte, permet de percevoir 10€ par mois, pendant 1 an. Du 20 u 29 novembre 2017, 50€ en bons cadeaux sont également offerts. C’est déjà un peu Noël avant l’heure...


Le Compte Premium, tout comme la Visa Premier, désormais accessibles sans condition de revenus chez Monabanq
17 novembre 2017

Toujours plus proche des gens, Monabanq joint une nouvelle fois les actes à la parole et améliore son offre sur le Compte Premium. Désormais, il n’est plus nécessaire de justifier d’un revenu net mensuel de 750 euros pour un ouvrir un Compte Premium.


Subprimes II, le retour ? Les Américains de nouveau trop endettés, plus qu'avant la crise de 2007
17 novembre 2017

La dette totale des ménages américains s’élève à près de 13.000 milliards de dollars, soit légèrement plus qu’avant la crise des subprimes de 2007 aux USA. Les crédits immobiliers ne sont pas concernés cette fois-ci, le risque porterait sur les crédits auto pour les leasing... Cette même folie de la location longue durée qui prend de l’ampleur actuellement en Europe.