Imposition des PEL à 30% dès 2018 : Familles de France monte au créneau pour défendre les épargnants

Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a annoncé lundi 11 septembre 2017 que les revenus des plans épargne logement (PEL) ouverts à partir de janvier 2018 seront taxés à 30 %. Familles de France s'insurge contre cette mesure fragilisant davantage la capacité d'épargne des Français.
Publié le vendredi 15 septembre 2017, par

Le PEL permet à chacun de se constituer une épargne bloquée offrant la possibilité d’obtenir un prêt immobilier et produisant des intérêts dont le taux de rémunération a certes baissé en 2 ans, passant de 2,5 % à 1 % depuis le 1er août 2016, il bénéficie d’une exonération d’impôt sur le revenu jusqu’à la veille de son 12e anniversaire.

Le PEL est donc un placement populaire autant apprécié des français que le livret A et il constitue une aide précieuse dans l’acquisition d’un logement.

Alors qu’il faudrait encourager les français à investir, afin de relancer la croissance, le gouvernement veut prélever sur les intérêts des PEL ouverts à partir du 1er janvier 2018 un impôt forfaitaire de 30% et ce dès la première année.

Pour autant, les PEL ouverts avant cette date ne seraient pas totalement exonérés : un prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30% s’appliquerait sur les intérêts produits à partir de la douzième année.

Familles de France s’oppose à cette proposition qui fragilise la capacité d’épargne des familles, notamment des plus modestes, et par conséquent, ne va ni faciliter ni encourager leurs démarches en vue d’accéder à la propriété, l’épargne en faveur du logement devenant moins rémunérée que le livret A.

Familles de France dénonce cette mesure qui, conjuguée à la baisse des APL, à l’augmentation des niveaux de loyers dans les zones tendues et à l’incapacité des bailleurs publics de répondre à la demande de logement social dans certains territoires, aura comme conséquence d’empêcher les familles les plus modestes de constituer une épargne leur permettant de devenir propriétaire.

Familles de France souhaite que le gouvernement présente une politique cohérente en faveur du logement.

Familles de France

Familles de France est un mouvement reconnu d’utilité publique, libre de tout lien politique, syndical ou confessionnel. Son réseau (290 fédérations et associations locales dans 74 départements, 43 000 familles adhérentes) anime des activités à vocation familiale et pluri générationnelle, destinées à faciliter la vie quotidienne des familles, à les soutenir dans leur rôle parental, à leur permettre de mieux maîtriser leurs conditions de vie économique et sociale.

Imposition des PEL à 30% dès 2018 : Familles de France monte au créneau pour défendre les épargnants ,


Panorama Banques Panorama Banques : A lire également

BITCOIN, LITECOIN et ETHEREUM disponibles auprès de la néobanque Revolut
7 décembre 2017

Les utilisateurs de Revolut peuvent désormais acheter et échanger au sein de l’application 3 des principales crypto-monnaies. Première mondiale, les utilisateurs de Revolut pourront acheter Bitcoin, Litecoin et Ethereum depuis 25 devises.


KADOR : la nouvelle offre bancaire de Boursorama pour les enfants de 12 à 17 ans
7 décembre 2017

Nouvelle offre bancaire du côté de Boursorama : un compte courant ainsi qu’une CB dédiée aux enfants de 12 à 17 enfants. Comme par hasard, une annonce faite juste avant les étrennes de Noël...


FORTUNEO
6 décembre 2017

Analysez et comparez l’offre de services bancaires de FORTUNEO parmi le panorama des banques


BNP Paribas lance le prêt 1% auto écologique
5 décembre 2017

BNP Paribas annonce le lancement d’un prêt 1% auto écologique pour tout achat d’un véhicule neuf éligible au bonus écologique. Un crédit auto qui ne dégage pas de CO2. Non, plus sérieusement, un crédit qui soutient l’achat de véhicules propres.


Orange Bank : l'empire bancaire contre-attaque
5 décembre 2017

D-RATING dans sa dernière étude sur la thématique, Orange Bank : la contre-offensive des enseignes traditionnelles a déjà commencé, s’attend à une année 2018 très dynamique en matière de nouvelles offres bancaires. Ce jour, c’est le Crédit Agricole qui a lancé son offre EKO. Et les autres banques historiques ne font que commencer leurs répliques face à l’offre d’Orange Bank.