Imposition des PEL à 30% dès 2018 : Familles de France monte au créneau pour défendre les épargnants

Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a annoncé lundi 11 septembre 2017 que les revenus des plans épargne logement (PEL) ouverts à partir de janvier 2018 seront taxés à 30 %. Familles de France s'insurge contre cette mesure fragilisant davantage la capacité d'épargne des Français.
Publié le vendredi 15 septembre 2017, par

Le PEL permet à chacun de se constituer une épargne bloquée offrant la possibilité d’obtenir un prêt immobilier et produisant des intérêts dont le taux de rémunération a certes baissé en 2 ans, passant de 2,5 % à 1 % depuis le 1er août 2016, il bénéficie d’une exonération d’impôt sur le revenu jusqu’à la veille de son 12e anniversaire.

Le PEL est donc un placement populaire autant apprécié des français que le livret A et il constitue une aide précieuse dans l’acquisition d’un logement.

Alors qu’il faudrait encourager les français à investir, afin de relancer la croissance, le gouvernement veut prélever sur les intérêts des PEL ouverts à partir du 1er janvier 2018 un impôt forfaitaire de 30% et ce dès la première année.

Pour autant, les PEL ouverts avant cette date ne seraient pas totalement exonérés : un prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30% s’appliquerait sur les intérêts produits à partir de la douzième année.

Familles de France s’oppose à cette proposition qui fragilise la capacité d’épargne des familles, notamment des plus modestes, et par conséquent, ne va ni faciliter ni encourager leurs démarches en vue d’accéder à la propriété, l’épargne en faveur du logement devenant moins rémunérée que le livret A.

Familles de France dénonce cette mesure qui, conjuguée à la baisse des APL, à l’augmentation des niveaux de loyers dans les zones tendues et à l’incapacité des bailleurs publics de répondre à la demande de logement social dans certains territoires, aura comme conséquence d’empêcher les familles les plus modestes de constituer une épargne leur permettant de devenir propriétaire.

Familles de France souhaite que le gouvernement présente une politique cohérente en faveur du logement.

Familles de France

Familles de France est un mouvement reconnu d’utilité publique, libre de tout lien politique, syndical ou confessionnel. Son réseau (290 fédérations et associations locales dans 74 départements, 43 000 familles adhérentes) anime des activités à vocation familiale et pluri générationnelle, destinées à faciliter la vie quotidienne des familles, à les soutenir dans leur rôle parental, à leur permettre de mieux maîtriser leurs conditions de vie économique et sociale.

Imposition des PEL à 30% dès 2018 : Familles de France monte au créneau pour défendre les épargnants ,


Panorama Banques Panorama Banques : A lire également

Taux épargne boostés
15 octobre 2017

Les banques vous font les yeux doux ? Elles en ont après votre argent, c’est normal, c’est leur métier. Autant en profiter, côté placement sans risque, le livret épargne à taux boosté est le meilleur moyen de bénéficier d’une rémunérateur haute performance...


Comment obtenir le meilleur taux pour son crédit immobilier ?
14 octobre 2017

Obtenez rapidement la meilleure proposition de crédit immobilier possible en vous adressant à un courtier. Ne perdez pas votre temps à faire le tour de banques pour rien !


Quel le crédit conso le moins cher ?
13 octobre 2017

Dénichez le crédit consommation le plus avantageux pour vous, en optant pour le TEG le moins élevé. Comparateur en ligne, 2 minutes suffisent !


Taux historiques des prélèvements sociaux : le gouvernement fait marche arrière !
12 octobre 2017

Une très bonne nouvelle pour les épargnants ! Le gouvernement revient sur sa décision de supprimer l’utilisation des taux historiques des prélèvements sociaux.


Multibancarisation et changement de banques (switching), le crédit immobilier, 1er déclencheur
12 octobre 2017

Depuis 3 ans, le switch bancaire est en hausse, drivé principalement par l’obtention de crédit immobilier plus attractif et non par le mécontentement vis-à-vis de l’organisme. Un marché bancaire chamboulé par les banques en ligne qui en redéfinissent les contours, avec une exigence accrue de tous les clients concernant les éléments financiers, le service client, la digitalisation et la sécurisation des comptes.