Placer ses liquidités ? La meilleure offre épargne est DISTINGO de PSA Banque

Depuis ce jour, PSA Banque propose un taux boosté de 3.20% dans le cadre de sa nouvelle offre de bienvenue, assortie d'une prime de 40€. Avec un taux, hors promotion, de 1% brut, le livret épargne DISTINGO devient le mieux-disant sur ce marché très concurrentiel des livrets épargne.
Publié le mercredi 13 septembre 2017, par

Taux du livret A figé à 0.75% pour les deux prochaines années...

La nouvelle est tombée hier. Le gouvernement souhaite rendre le taux du livret A fixe, en le laissant à 0.75%, pour les deux prochaines années. Autant dire qu’il souhaite que les épargnants se détournent du livret A, au profit de placements plus enclin à favoriser l’économie réelle.

Les encours sur le livret A sont trop importants, et dépassent largement les besoins en financement des logements sociaux. Pour preuve, près de 20% des fonds déposés sur le livret A, centralisés à la CDC, sont investis sur les marchés financiers afin d’aller chercher du rendement. Un comble.

Chez [a[PSA Banque]a], l’argent placé sur le livret maison DISTINGO sert directement l’économie réelle, et pas les spéculateurs, puisqu’il permet de proposer des solutions de financement aux clients Peugeot-Citroën.

La meilleure offre épargne du moment

Simulation sur l'ensemble des offres du marché au 13 septembre 2017, pour un placement de 15.000€ sur une durée de placement de 6 mois. Fiscalité appliquée en vigueur en 2017, pour un contribuable en TMI de 30% Avec un taux nominal, hors promotion, de 1% brut, le livret épargne DISTINGO devient à ce jour la meilleure offre épargne du moment. Les nouveaux clients pouvant bénéficier de l’offre de bienvenue assortie d’un taux boosté de 3.20% brut, applicable pendant 2 mois, avec un plafond de 75.000€. 40€ de prime de bienvenue sont offerts en plus, si le montant versé sur le livret est de 20.000€ minimum, et laissé placé au 31/12/2017.

Placer ses liquidités ? La meilleure offre épargne est DISTINGO de PSA Banque ,


Panorama Banques Panorama Banques : A lire également

BforBank, en retard dans ses objectifs de croissance, devrait recevoir une rallonge financière du Crédit Agricole
22 novembre 2017

Le marché des banques en ligne est redoutable, peu d’entre elles arrivent à ne pas être dans le rouge. BforBank, la banque en ligne du Crédit Agricole, lancée en 2009 est bien loin d’avoir atteint ses objectifs annoncés de 250.000 clients en 2015, deux plus tard, en 2017, elle n’en affiche que 180.000. Le Crédit Agricole devrait remettre 120 millions d’euros dans la banque en ligne afin de soutenir son développement, selon les informations relayées par Les Echos ce matin.


BforBank / Fnac.com : jusqu'à 200€ offerts pour l'ouverture simultanée d'un compte courant et d'un livret épargne BforBank
21 novembre 2017

C’est déjà Noël avant l’heure chez BforBank. Pas moins de 200€ offerts pour l’ouverture simultanée de votre compte courant BforBank et de votre livret épargne maison BforBank. 120€ offerts sous forme de primes, 80€ sous forme de bons cadeaux à dépenser sur le site Fnac.com.


A partir du 20 novembre et pendant 9 jours chez Monabanq, 50€ offerts en bons cadeaux + 10€ / mois pendant 12 mois
20 novembre 2017

Chez Monabanq, pour l’ouverture d’un compte courant, une offre réservée aux nouveaux clients, utilisant effectivement leur compte, permet de percevoir 10€ par mois, pendant 1 an. Du 20 u 29 novembre 2017, 50€ en bons cadeaux sont également offerts. C’est déjà un peu Noël avant l’heure...


Le Compte Premium, tout comme la Visa Premier, désormais accessibles sans condition de revenus chez Monabanq
17 novembre 2017

Toujours plus proche des gens, Monabanq joint une nouvelle fois les actes à la parole et améliore son offre sur le Compte Premium. Désormais, il n’est plus nécessaire de justifier d’un revenu net mensuel de 750 euros pour un ouvrir un Compte Premium.


Subprimes II, le retour ? Les Américains de nouveau trop endettés, plus qu'avant la crise de 2007
17 novembre 2017

La dette totale des ménages américains s’élève à près de 13.000 milliards de dollars, soit légèrement plus qu’avant la crise des subprimes de 2007 aux USA. Les crédits immobiliers ne sont pas concernés cette fois-ci, le risque porterait sur les crédits auto pour les leasing... Cette même folie de la location longue durée qui prend de l’ampleur actuellement en Europe.